Le Théâtre Petit Champlain se modernise tout en conservant son histoire

C’est aujourd’hui qu’a eu lieu la réouverture du Théâtre Petit Champlain, à la suite d’une cure majeure de rajeunissement. Toute l’équipe est fière de dévoiler enfin l’ampleur de ces rénovations estimées à 1,8 million $.

Depuis l’automne 2015, d’importants travaux de mises aux normes et de réaménagement ont été effectués dans le but d’améliorer l’expérience des clients et d’enrichir la fonctionnalité générale des lieux. « Tout au long des travaux, notre souci était de préserver la personnalité propre du Théâtre Petit Champlain, avec tout son aspect historique » a affirmé Claude Désormeaux, directeur général de la Salle Albert-Rousseau, également gestionnaire du Théâtre Petit Champlain. En effet, le Théâtre fait partie de la toile culturelle de la ville de Québec depuis plus de 35 ans et le bâtiment qui l’abrite possède des valeurs patrimoniales et historiques considérables qui ont certes été une préoccupation durant les transformations.

« Ces travaux réalisés marquent la volonté de notre gouvernement de mettre en valeur les points de repère du paysage culturel. Au fil du temps, le Théâtre Petit Champlain est devenu un rituel d’entrée dans le métier pour la relève et, pour l’artiste renommé, un rendez-vous intime et attendu avec son public. Je suis fier de cet investissement qui permet de préserver un lieu culturel d’importance à Québec », a déclaré Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.

« Le gouvernement du Canada est fier d’investir pour que les artistes et artisans d’ici disposent d’espaces dans lesquels ils peuvent innover et renouveler leur art, a souligné l’honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine canadien. Nous savons à quel point les infrastructures sont importantes pour les organismes artistiques et culturels du pays. Voilà pourquoi nous sommes heureux d’avoir participé au projet de rénovation du Théâtre Petit Champlain, ce lieu unique particulièrement prisé par le public québécois. »

Une grande partie de la modernisation a été réalisée grâce à l’aide du gouvernement du Québec qui a investi 1 215 000 $ dans le projet. Le financement a été complété par le gouvernement fédéral qui a versé une somme de 400 000 $, par la Coopérative du Quartier Petit Champlain qui a remis 100 000 $ et par le Théâtre Petit Champlain qui a lui-même contribué pour 55 000 $.

En plus de mises aux normes du système de gicleurs et des sorties de secours nécessaires pour assurer la sécurité des lieux, des modifications notables ont été apportées sur les foyers, les espaces publics, les mezzanines et les loges afin de bonifier le confort des clients ainsi que celui des artistes invités.

Chanter l’histoire

Afin de rendre hommage à cette réputée Maison de la chanson, et par la même occasion à son bâtisseur et ancien directeur qui a contribué à l’essor de la culture au Québec depuis plus de 50 ans, M. Ulric Breton, une soirée inédite intitulée Chanter l’histoire aura lieu ce soir dès 20 h. En formule solo ou réunis, Francis Cabrel, Jean-Pierre Ferland, Bruno Pelletier, Pascale Picard, Mélissa Bédard, The Lost Fingers, Marième, Karim Ouellet, Paule-Andrée Cassidy et Jamil fouleront la célèbre scène afin d’offrir un spectacle unique et haut en couleur.

-30-

Source : BROUILLARD | equipe@brouillardcomm.com | 418.682.6111

Crédit photo : Marc-Antoine Jean